C’est un outil fédérateur au  service du développement des compétences techniques et professionnelles des organisations socioprofessionnelles. Il contribue à la qualification et l’employabilité des bénéficiaires directs, soutient l’insertion et la réinsertion professionnelle des populations ayant des difficultés d’accès à la formation et à l’emploi. Il participe également à l’amélioration de l’apprentissage traditionnel par des formations complémentaires et prend en compte l’application et l’adaptation des normes de sécurité, d’hygiène et d’environnement. 

En outre, le PCF renforce les compétences des patrons d’entreprises du secteur informel et des maîtres d’apprentissage en vue de mieux encadrer les apprentis qu’ils accueillent. Il permet également d’accroître les connaissances et les compétences des entreprises rurales et artisanales à mieux maîtriser les techniques modernes de production, de transformation, de conditionnement, de commercialisation et de protection de l’environnement.

Conditions d’éligibilité

Pour être éligible, le PCF doit répondre aux exigences suivantes :

  • avoir un impact économique quantifiable (augmentation de la productivité, création d’emploi, augmentation du chiffre d’affaires etc) ;
  • concerner un secteur d’activité, une profession ou un métier jugé prioritaire ;
  • revêtir un caractère d’intérêt collectif, local ou national ;
  • le promoteur doit être légalement déclaré au Burkina Faso et l’action de formation réalisée sur le territoire burkinabè ;
  • l’opérateur de formation doit être habilité par le FAFPA. 

Composition du dossier

Le PCF est constitué des documents suivants :

  • la demande de financement d’une action de formation revêtue d’un timbre fiscal en vigueur de 200 francs CFA ;
  • le dossier-type Projet Collectif de Formation dûment rempli, disponible au siège du FAFPA à Ouagadougou et dans ses Antennes Régionales au prix unitaire de trois mille (3 000) francs CFA ;
  • le récépissé ou tout autre acte administratif d’existence ou de reconnaissance ;
  • la copie authentique non légalisée :
    • des Statuts ;
    • du règlement intérieur ;
    • du procès-verbal de renouvellement du Bureau.

Financement du Projet Collectif de Formation

Le financement effectif du PCF débute dès lors que le Comité d’analyse accède favorablement à la requête du promoteur. Ainsi, le processus suivant de mise en œuvre de l’action accordée est déroulé :

  • l’action de formation accordée est subventionnée à 87,5% du montant total approuvé ;
  • le promoteur est invité par correspondance à s’acquitter de sa quote-part de 12,5% par versement de ladite somme dans le compte approprié FAFPA auprès du Trésor Public ou par chèque auprès du Service Comptabilité au siège du FAFPA ; 
  • l’acte contractuel de financement tripartite (convention et/ou contrat) est élaboré dès lors que le promoteur s’acquitte de sa contribution de 12,5% dans un délai de deux (2) mois à compter de la date de notification.

 

FAFPA Burkina Faso

Le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), est une structure publique, qui a été créé par décret N°2003-337/PRES/PM/MTEJ/MFB du 10 juillet 2003. Le FAFPA est placé sous la tutelle technique du Ministère de la Jeunesse...

Lire la suite

12 BP : 26 Ouagadougou 12

BURKINA FASO

Tél : (+226) 25 33 33 20
Tél : (+226) 25 48 85 79

E-mail : fafpa@fasonet.bf

www.fafpa-bf.net

www.fafpa-bf.org